Aujourd’hui, je reçois Hadrien Le Flanchec – @hadrien_lf membre du Asphalt Heritage Club.

Petrolhead addict, il a eu la bonne idée avec l’aide d’Amaury Laparra – @amaurylaparra – d’importer une magnifique et rare Volvo 850R de Suède. Ils ont parcouru pas moins de 2000 kilomètres et traverser 5 pays différents pour ramener ce youngtimer suédois au pays des frenchies.

Vous allez me dire « mais ils sont fous ? » , « il n’y a pas de Volvo plus proche ? », personnellement j’approuve cette initiative et voici pourquoi :

1. Importer, c’est trouver la bonne affaire.

Comme cette Volvo 850R, certains modèles se font rares sur nos routes françaises. Sachant cela, les propriétaires n’hésitent donc pas à gonfler les prix. Il sera alors plus intéressant de prendre l’avion – ou le train – pour aller chercher votre Youngtimer.

2. Des couleurs variées

Si comme moi vous en avez marre des couleurs ternes – gris, noir, blanc – de nos sportives alors optez pour les pays nordiques. Les voitures y sont souvent mieux entretenues, leur historique plus limpide et leur colories plus variés. 

Anecdote : Dans les pays nordiques, plus les voitures sont colorées et moins votre cotisation d’assurance sera importante. La raison ? Tout simplement car les voitures sont bien plus visibles dans ces paysages polaire.

3. Une occasion de voyager

Vous voulez planifier un week-end ? Importer votre Youngtimer est le bon prétexte pour organiser un road-trip est découvrir des lieux sur le chemin du retour. En plus de voyager, le chemin du retour vous permettra de prendre en main votre véhicule.

Importer une voiture, est-ce si compliqué ?

AP : « Hadrien, comment as-tu fait pour trouver cette Volvo 850R ? »

« Je l’ai trouvé avec l’aide d’une copine suédoise. J’ai utilisé Leboncoin suédois qui s’appelle Blockset. »

Chaque pays à son Leboncoin français. Il existe de nombreux sites internet qui répertorie des annonces automobiles. Des plus connus – autoscout24, leparking, vroom – aux moins connus – marktplaats, pistonheads, gumtree, speurders – etc .. 

« As-tu rencontrés des difficultés pour l’importation ?»

« Il n’y a eu aucune difficulté pour son importation. Avant mon départ j’ai fait assurer le véhicule. La Suède faisant partie de l’UE, les documents pour l’immatriculation sont les mêmes qu’en France.

Vous aurez besoin de votre permis, d’un certificat de cession ou d’une facture, de la demande d’immatriculation ainsi qu’un contrôle technique et d’un quitus fiscal. Il faut savoir qu’un certificat de conformité est obligatoire afin d’effectuer le contrôle technique. »

Vous pouvez obtenir un certificat de conformité de deux manières. En vous rendant dans la concession automobile de la marque de votre véhicule ou en allant sur un site internet dédié à cet effet. 

« Amaury et toi avez effectué 2000km, traversé 5 pays et passé 50h ensemble, quel moment avez-vous préféré ? »

« On en a eu plusieurs. Notre fou rire de nuit quand nous essayons d’enlever les vitres teintées de la Volvo, le burger à Copenhague, le tour sur le Nürburgring puis la délivrance en arrivant enfin chez nous. »

« Ta playlist parfaite pour ce road-trip ? »

« Chacun ses goûts mais pour un voyage comme celui-ci, j’ai écouté que de vieux classiques qui mettent de bonne humeur. Tu chantes, tu kiffes. Entre Michael Jackson, Daft Punk ou encore Genesis on a eu de quoi s’amuser. »

« Hadrien, peux-tu dire quelques mots sur ton nouveau jouet ? »

« La voiture est vraiment top. Je suis toujours étonné par la puissance et je me dis qu’en 1996, cette Volvo devait être un avion de chasse au milieu des voitures dites « normales ». J’ai aussi prévu de modifier les barres anti-roulis et faire une révision afin de repartir encore pour 200 000kms. »

Si vous aussi vous souhaitez importer votre véhicule, il faudra cependant faire attention à certaines spécificités en fonction du pays où se trouvera votre futur bolide. Si vous souhaitez plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à me contacter.

Au final, le plus dur sera de trouver LA voiture qui vous motivera à faire des milliers kilomètres. Puis comme me disait un ami « Qu’est ce que tu risques hormis d’abîmer tes valises ? » 

Alan

PS : Vous retrouverez Amaury et Hadrien dans les prochains numéros du magazine Octane et Youngtimers

Please follow and like us:

One Reply to “Importer sa Youngtimer, c’est « so cool »”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *